Le musée du Jouet est installé au cœur de la porterie de l’ancien Prieuré royal Saint-Louis de Poissy, bâtiment inscrit au titre des Monuments historiques depuis 1933. Il offre un cadre très apprécié des visiteurs avec son jardin des senteurs. Au bâtiment médiéval, remanié aux XVe et XVIe siècles, a été adjoint au XIXe siècle deux extensions.

 

Préconisations


Le musée a fait l’objet, ces dernières années, d’une attention particulière ayant donné lieu aux avis suivants tant à l'initiative du Service des bâtiments qu'à celle du Service des musées : 
- Préconisations d’accessibilité remis par ACCESMETRIE le 26 mars 2009, 
- Préconisations de l’Architecte des bâtiments de France lors d’un diagnostic réalisé le 10 avril 2009,
- Audit de conservation préventive sur les collections, réalisé par I.B.M. Conservation et remis en décembre 2009,
- Recommandations de l’Architecte des Bâtiments de France du 22 juin 2012,
- Rapport de l’évaluation des conditions de sécurité incendie par le conseiller sécurité incendie de la Direction des Musées de France, menée le 17 avril 2013,
- Rapport de conseil en maîtrise de la demande en énergie d’E.D.F. Collectivités du 25 avril 2013.


 

Diagnostic


Un programme de restauration et de mise aux normes du bâtiment a alors été élaboré en 2013 par le Service Bâtiments de la Ville de Poissy, suivi d’un diagnostic conduit par la société SAGL Architectes associés.


 

Projet de réhabilitation


Les principaux enjeux des travaux de restauration du bâtiment visent à en favoriser l'accessibilité au regard de la loi handicap du 11 février 2005, restaurer le bâtiment, et améliorer les conditions de confort, de performances environnementales et économiques.
Ils se déclinent ainsi :

  1. Accessibilité aux personnes handicapées
    • Installer un élévateur de personnes pour permettre l’accessibilité aux étages pour les personnes en situation de handicap. 
  2. Restauration et mise hors d’eau du bâtiment, au niveau de façades et des couvertures
  3. Performance énergétique, isolation thermique et conservation des collections
    • Assurer un confort d’été et d’hiver acceptable dans la salle d’exposition des combles ainsi que la gestion de l’hygrométrie dans toutes les salles du musée,
            
    • Remplacer l’éclairage halogène des salles d’exposition par des éclairages à led, 
            
    • Remplacer les anciennes menuiseries par des menuiseries en bois à double vitrage.

 

Une extension du musée de 60 m2 pour l’accueil et l’action culturelle vers le public est également programmée, impliquant une nouvelle base d’effectifs du public accueilli, qui sera porté à 129 (au lieu de 95 aujourd’hui, personnel compris).

                                                                                                                                                                     Crédit photo :SAGL Architectes associés