TwitterFacebook

Karl Olive,
Maire de Poissy,
Vice-président de la communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise
Vice-président du Conseil départemental des Yvelines

 

Monsieur le Conseiller régional,

Monsieur le Conseiller général, Cher Jean-François,

Mesdames et Messieurs les Elus,

Mesdames et Messieurs les Porte-Drapeaux,

Mesdames et Messieurs,

Chères Pisciacaises, Chers Pisciacais,

Avant de vous inviter à partager ensemble et à la mémoire de tous nos héros le verre de l’amitié, je souhaitais vous dire quelques mots. La très belle commémoration que nous venons de vivre ce matin marque le coup d’envoi

de l’ensemble des cérémonies que nous vivrons au fil des quatre années qui s’ouvrent devant nous. La tranchée que nous venons d’inaugurer restera en place jusqu’en 2018 et nous permettra de célébrer autour de différents événements certaines des grandes batailles de cette guerre. Pendant la guerre, nos poilus donnaient des noms aux tranchées. Nous avons décidé, à Poissy, de poursuivre la tradition. Je vais devant vous tous dévoiler cette plaque qui porte le nom de « l’oublié » pisciacais de la grande guerre. Albert Pouget, né le 11 novembre 1885, avait été incorporé dans le 240ème régiment d’infanterie. Il est très grièvement blessé par divers éclats d’obus le 26 juin 1916. Son acte de décès porte bien la mention « Mort pour la France » même s’il est décédé après la fin des hostilités. 96 ans plus tard, son nom vient d’être marqué sur notre monument aux Morts du cimetière de la Tournelle réparant ainsi une injustice. Je suis très heureux d’accueillir aujourd’hui Christian Pouget, petit-fils d’Albert Pouget. J’ai le plaisir, cher Christian, en mémoire de votre grand-père de vous remettre en mon nom personnel et au nom de l’ensemble du conseil municipal une médaille de la ville de Poissy gravée à son nom.