TwitterFacebook

Karl Olive,
Maire de Poissy,
Vice-président de la communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise
Vice-président du Conseil départemental des Yvelines

 

Monsieur le Conseiller régional, Cher Eddie Aït

Monsieur le Président de la Camy, Cher Paul Martinez

Mesdames et Messieurs les Elus,

Monsieur le Président du Conseil d’administration de la CAF, Cher Monsieur Richard Monsieur le Directeur Académique, Cher Serge Clément,

Madame l’Inspectrice d’Académie, Chère Luce Rousselet,

Madame la Directrice, Chère Madame Juliette SBOUI,

Mesdames et Messieurs les enseignants,

Mesdames et Messieurs les parents,

Mes chers enfants,

« J’ai appris que le courage n’est pas l’absence de peur, mais la capacité de la vaincre » Le 5 décembre 2013 disparaissait celui que le monde entier appelait tout simplement Madiba. Un homme dont les mots, toujours empreints de sens et de grandeur, nous manquent cruellement aujourd’hui. Un homme pour lequel l’éducation des enfants était « l’arme la plus puissante qu’on puisse utiliser pour changer le monde » C’est avec beaucoup d’émotion que j’inaugure, avec vous tous ce matin, cette école Nelson Mandela. Je suis très heureux et très fier que vous ayez choisi le nom de ce grand homme pour cette école, votre école. Car, comme vous le savez tous, je suis et je reste très attaché à la concertation, à l’écoute. Comme je vous l’avais promis lors de nos premières réunions à Saint Exupéry peu de temps après notre élection, vous avez donc pu choisir le nom de votre école. Et celui de Nelson Mandela est arrivé très largement en tête des propositions que vous nous aviez faites. Au-delà du combat politique que fut sa vie et grâce auquel aujourd’hui la ségrégation raciale a disparu de l’Afrique du Sud, Nelson Mandela fut aussi l’homme du combat contre la pauvreté et contre le Sida, deux terribles fléaux dont l’Afrique souffre toujours. Nelson Mandela restera à jamais dans nos cœurs comme l’homme, que rien ni personne, n’aura pu empêcher de mener à bien le combat qui était le sien. Le combat du bien contre le mal, Le combat de la justice contre l’arbitraire, Le combat de la liberté contre l’oppression, Nelson Mandela, le prisonnier, Nelson Mandela, l’homme libre devenu homme d’Etat, nous aura appris qu’il faut toujours se battre pour que les valeurs, les convictions les plus profondes deviennent un jour une évidence et une réalité pour le reste du monde. Une leçon de vie, que je résumerai avec les propres mots de Madiba : « Etre libre, ce n’est pas seulement se débarrasser de ses chaînes ; c’est vivre d’une façon qui respecte et renforce la liberté des autres ». Chers amis, Nous sommes donc réunis ce matin pour inaugurer la nouvelle école de la Ville de Poissy. Le temps des polémiques est fini. Je ne reviendrai donc pas sur la genèse de la construction de cette école. Ce qui devait être dit a été dit. Ce qui devait être fait a été fait. Aujourd’hui, Poissy compte une nouvelle école élémentaire qui ouvre ses portes pour cette rentrée avec 295 élèves répartis dans 11 classes. Et nous sommes ravis d’accueillir Madame Juliette SBOUI, directrice, à qui je souhaite au nom de tous les élus et de tous les Pisciacais, la bienvenue à Poissy.

*** Après bien des péripéties, cette école est donc maintenant terminée et accueille depuis mardi matin nos chers enfants. Je profite de ces quelques mots pour remercier l’équipe d’architectes avec en tête Monsieur Durand Perdriel, ainsi que l’ensemble des entreprises qui ont travaillé d’arrache-pied pour que l’école puisse ouvrir dans des conditions aujourd’hui optimales.

 Sans oublier la direction de nos services techniques et son directeur, Monsieur Marc Busso qui a suivi de main de maître la fin de ce chantier. Grâce à l’excellence de ces corps de métiers, L’école Nelson Mandela accueille vos enfants dans des conditions de confort optimales. Elle répond aux normes RT2012 pour l’accessibilité et la sécurité incendie. Le bâtiment est construit avec un mixte construction traditionnelle et ossature bois. Une partie des couvertures est végétalisée. Le chauffage est assuré par deux chaudières basse consommation gaz. Chaque classe dispose d’un tableau VNI , Vidéo Numérique Interactif avec une participation de la CAF à hauteur de 19000 euros. Pour un coût total de construction et d’équipement de plus de 8 millions d’euros. Je tiens également à remercier Vanessa Hubert, conseillère municipale déléguée aux affaires scolaires et Madame Caroline Cordier, directrice du service enfance Education pour leur travail remarquable. Car ouvrir une école n’est pas chose facile. Il faut déjà revoir la carte scolaire afin de déterminer quels sont les enfants qui iront dans cette école. Comme vous le savez, nous avons choisi de calquer la carte scolaire de cette école sur celle qui régit l’école maternelle de votre quartier. Ainsi les familles ont, dans un environnement proche, les deux écoles ressources pour leurs enfants d’âges différents. Nous avons également souhaité que cette école puisse accueillir un centre de loisirs. Celui-ci est également ouvert et peut accueillir jusqu’à 80 enfants. Je tiens d’ailleurs à remercier la CAF et Monsieur Richard pour la subvention de 272 000 euros apportée à ce centre de Loisirs. Un centre de loisirs qui proposera une activité phare : le savoir nager. Cette activité sera réservée aux enfants qui fréquentent le centre et qui souhaitent apprendre à nager. Une spécificité pisciacaise dont on est très fier car je vous rappelle qu’à Poissy, tous les enfants des écoles vont à la piscine ! Peu de villes aux alentours peuvent en dire autant ! Je n’oublierai pas la cantine, pardon, le self, construit sur le modèle O’liberté et identique à ceux déjà en place sur les écoles Abbaye et Victor Hugo. Le restaurant peut accueillir jusqu’à 275 couverts ce qui couvre très largement la demande des parents en terme de cantine scolaire. Et pour y avoir déjeuné mardi, le jour de la rentrée scolaire, je peux vous dire qu’il est très agréable et que ce qu’on y mange est bon et équilibré !

*** Mais j’ai voulu que cette école soit une école pionnière dans le domaine de la formation. La Ville de Poissy, en partenariat avec l’Education Nationale et des associations expertes dans la prise en charge des enfants présentant un trouble du comportement, proposera dès le dernier trimestre de l’année 2015, d’accueillir des sessions de formations pour les personnels municipaux qui le souhaitent. Merci à Madame Luce Rousselet, inspectrice de l’Education Nationale avec laquelle nous avons porté ce projet. C’est l’association AFG Autisme qui dispensera ses sessions de formation aux animateurs, ATSEM et éducateurs sportifs. Je voudrai les remercier très chaleureusement d’avoir accepté de partager avec nous ce formidable projet. L’acceptation de la différence est déjà un grand pas. La compréhension de celle-ci ouvre les portes à une meilleure vie en collectivité, en société. Comme le disait Martin Luther King : « L’homme bon ne regarde pas les particularités physiques ou mentales mais sait discerner ces qualités profondes qui rendent les gens humains, et donc frères. » A Poissy, nous aimons aimer les gens ! C’est une particularité dont nous sommes fiers ! Et que nous transmettons à tous les enfants qui nous entourent à commencer par ceux de la nouvelle Ecole Nelson Mandela. Mes chers enfants, Je vous souhaite une vie scolaire pleine de joie, de récompenses avec au bout le sentiment du travail accompli et de la réussite qui suivra dans votre vie future d’homme et de femme. Mais pour l’instant, profitons de ce moment convivial et fêtons cette nouvelle école en partageant ensemble le verre de l’amitié !