Avec la mise en œuvre de son Agenda 21 local, la Ville de Poissy s’est lancée depuis plusieurs années dans une politique de développement durable visant notamment à maîtriser sa consommation d’énergie.

Prenant conscience des enjeux climatiques et de la raréfaction des énergies fossiles, Poissy a souhaité aller plus loin dans cette démarche.

 

Pour 2020 la ville veut réduire d’au moins 20% les émissions de CO2 sur le territoire :

 

En avril 2010, le Maire de Poissy a signé La Convention des Mairess’engageant ainsi à dépasser les objectifs de l’Union Européenne pour 2020 en réduisant d’au moins 20% les émissions de CO2 sur le territoire de la Ville. Cette cible est l’un des 17 objectifs de l’Agenda 21 local et des bilans carbones du patrimoine et du territoire sont élaborés en 2011.

Poissy 1ère ville des Yvelines à recourir depuis 2009 à de l’électricité verte :

A travers son programme de rénovation des équipements thermiques, de ses actions de gestion et de maîtrise de la demande d’énergie sur son territoire, de la mise en place de systèmes énergétiques performants et renouvelables, la ville de Poissy fait figure d’exemple.

Dans le domaine d’achat d’électricité : elle est la 1ère ville des Yvelines à recourir depuis 2009 à de l’électricité verte. A ce jour, 21% de l’électricité consommée par la collectivité est produite à partir de ressources naturelles renouvelables. La Ville de Poissy met en œuvre un Plan d’Action en faveur de l’Energie Durable permettant d‘intensifier les réalisations en ayant des objectifs chiffrés et en s’appuyant sur la coopération de l’ensemble des acteurs de la commune.

 

BILAN ET OBJECTIFS

La gestion rationnelle de l’énergie dans le patrimoine municipal témoigne de l’exemplarité de la Ville. Ainsi, elle s’inscrit dans la recherche d’une sobriété et d’une efficacité énergétique, tout en faisant le choix de développer les énergies renouvelables.
En ce sens, elle cherche à réduire les consommations d’énergie sur l’ensemble de son patrimoine, en se référant notamment à la « démarche Négawatt », à savoir : sobriété, efficacité et renouvelable. Cette démarche a pour but de répondre aux problématiques énergétiques et environnementales auxquelles nous sommes actuellement confrontés.

BILAN : le Patrimoine et la consommation d’énergie en 2010 :

  • Bâtiments : 13 écoles, 2 piscines, 7 équipements sportifs, 19 établissements sociaux culturels, au total 110 bâtiments.
  • Surfaces, volumes : 95 500 m², 329 000 m3  à chauffer.
  • Branchements : 119 raccordements d’eau, 213 points de comptage d’électricité, 73 compteurs de gaz, 12 cuves fioul, 1 cuve propane.
  • Chaudières : 69 appareils de production de chaleur, puissance totale de 14MW, âge moyen de 11,6 ans.
  • Eclairage public : 51 km de voies éclairées, 4400 points lumineux, 1214 kW de puissance.

> Dépenses : 1 880 000 euros TTC/an
> Consommations : 28 651 000 kWh/an

 

Consommations d'énergie dans les équipements de la ville (hors piscines) :  
Soit 244 kWh/m² (en énergie finale hors piscines).

 

Consommation en kWh

Consommation en %

Ecoles

6 071 866

21

Piscines

2 693 559

9

Equipements sportifs

4 370 588

15

Equipements socio-culturels

4 745 278

17

Bâtiments Administratifs/Techniques

3 554 901

12

Autres Bâtiments

3 981 100

14

Eclairage public

3 028 559

11

Feux tricolores

205 277

1

Total

28 651 128

100

Objectifs pour 2020 :

 

Dans le cadre de la Convention Européenne des Maires signée en Juin 2010, convention ratifiée par plus de 1000 autres villes européennes, l’objectif est d’atteindre les « 3 x 20 » d’ici 2020, c'est-à-dire :

• Réduire de 20% les consommations.
• Réduire de 20% les émissions de gaz à effet de serre.
• Couvrir 23% des besoins en énergie grâce aux énergies renouvelables.

Objectifs pour 2050 :

Plus globalement, la trajectoire permet de parvenir à l’objectif fixé à 2050 : atteindre le « Facteur 4 », c’est-à-dire diviser par 4 les émissions de gaz à effet de serre par rapport à 1990.

Pour y parvenir la Ville de Poissy, conformément aux dispositions prises par la loi du Grenelle I et II de l’Environnement,  a élaboré un « Plan d’Actions en faveur d’une Energie Durable » en cohérence avec les documents d’urbanisme.