Des informations, en cas de pics de pollution, sont diffusées dans les écoles, les centres de loisirs et les centres sportifs pour prévenir tout risque d’accident dû à une mauvaise qualité de l’air, notamment lors de pics d’ozone.

La qualité de l’air extérieur 

Les polluants rejetés dans l’atmosphère peuvent avoir des effets néfastes sur l’homme :
Une irritation des muqueuses respiratoires et oculaires :

  • Une augmentation des affections respiratoires : bronchiolite, rhino-pharyngites, etc.
  • Une dégradation de la fonction ventilatoire.
  • Une dégradation des défenses de l'organisme face aux infections microbiennes.

Pour en savoir plus : http://www.airparif.asso.fr/

L’air intérieur

Quelques gestes simples tels qu'une aération quotidienne de 20 minutes, une vérification annuelle des installations de chauffage et des conduits, et une véritable chasse à la poussière permettent d'éviter acariens, moisissures et autres bêtes microscopiques.

Pour en savoir plus sur l'air intérieur : www.air-interieur.org